Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Ferrière aux Etangs INFO

Inondations au Gué-Plat : un phénomène très limité - La Ferrière-aux-Étangs

16 Septembre 2010 , Rédigé par La Ferrière Publié dans #Info générale

lundi 13 septembre 2010


Les cartes de zonages sont visibles en mairie, dès maintenant.</P>

« L'objectif de cette deuxième réunion est de lever la crainte partiellement infondée quand au risque d'inondation au Gué-Plat », présentait Vincent Beaumont, maire, lors de la seconde réunion de présentation du PPRM (Plan de prévention des risques miniers) jeudi dernier. Il s'agit aujourd'hui de ramener le phénomène à sa juste valeur. »

Mathieu Pelletier, chargé de mission à la Dreal (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) a rappelé les causes de ce risque d'inondation en lien avec le Travers-banc 220 : « Depuis une quinzaine d'années, on observe un dysfonctionnement à cause d'une fermeture du TB inadaptée et l'apparition d'effondrements au sein du TB. Ceci engendre, dans certains secteurs, des résurgences au droit du TB et des inondations de sous-sols d'habitation. »

Il rappelle également que les lieux sont étroitement surveillés grâce à 11 piézomètres (petits puits dans lesquels on relève le niveau d'eau). En effet, depuis 2001, un suivi piézométrique régulier et un relevé mensuel par les services techniques de la commune sont effectués. « Il n'y a pas de risque éminent, confirme-t-il, ce n'est pas un phénomène brutal, nous ne sommes pas dans une situation de péril. »

Le prix des maisons

D'ailleurs, la zone inondable du Gué-Plat reste constructible, sous réserve du respect de certaines conditions : pour une construction nouvelle, il s'agira de mettre hors d'eau les niveaux habitables et les sous-sols sont interdits. Pour le bâti existant, des aménagements tels que des pompes d'évacuation des eaux dans les sous-sols seront préconisés. « Les problèmes de remontée d'eau se cantonnent aux sous-sols, souligne le maire. Les maisons du Gué-Plat situées dans ces zones et qui n'ont pas de sous-sols ne sont pas concernées. » La question du prix des maisons était sur les lèvres de la plupart de la cinquantaine de personnes présente jeudi : « l'approbation du PPRM ne diminuera-t-elle pas la valeur de notre bien immobilier situé dans la zone inondable ? » Sur cette question, les représentants de la DDT et de la Dreal se sont montrés rassurants. « Au niveau de la vente, il va falloir faire un suivi dans les années à venir pour savoir s'il y a eu ou pas préjudice », concluait Vincent Beaumont.

Les cartes de zonage sont affichées et consultables en mairie dès maintenant. Prochaine étape dans l'élaboration du PPRM, l'enquête publique en décembre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article